Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > Bibliographie > Nouveaux éclairages sur l’Affaire Maurice Audin

Nouveaux éclairages sur l’Affaire Maurice Audin

lundi 6 janvier 2020, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

La fin de l’année 2019 a vu publier coup sur coup deux contributions importantes sur l’Affaire Audin et plus généralement sur les disparus de la guerre d’Algérie. D’une part, le livre collectif « Réparer l’injustice : l’Affaire Maurice Audin », dirigé par Sylvie Thénault et Magalie Besse, publié, dans le cadre de son programme de recherche « Justice transitionnelle et histoire », par l’Institut francophone pour la Justice et la Démocratie (IFJD). D’autre part, un long article de Sylvie Thénault, qui fait l’ouverture et est annoncé en couverture de la revue « l’Histoire » de décembre 2019, sur « Les disparus de la guerre d’Algérie ».

Réparer l’injustice, l’Affaire Maurice Audin

Après une première partie faisant le constat d’une impossible vérité, l’ouvrage coordonné par les deux historiennes revient sur les engagements qui ont fait de la disparition de Maurice Audin une Affaire française comparée à l’Affaire Dreyfus. Il analyse ensuite les mécanismes de la raison D’État qui ont entravé la recherche de la vérité, d’une part, et reconnaissance politique, d’autre part. La mémoire autour de l’Affaire, y compris en Algérie, et la portée de la déclaration du président de la République française, sont enfin abordées.
De Michèle Audin à Nathalie Funès, en passant par François-René Julliard, Isabelle Fouchard, François Demerliac, Malika Rahal, Claire Hocquet, Pierre Audin, Hubert Nicolas, Michel Broué, Pierre Mansat et bien sûr Sylvie Thénault et Magalie Besse, l’ouvrage aborde avec force détails tous les aspects de cette Affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets, si tant est qu’ils puissent être percés un jour.

Les disparus de la guerre d’Algérie

Par ailleurs, Sylvie Thénault publie dans la revue Histoire de décembre 2019, un long article sur les disparus de la guerre d’Algérie, où elle dissèque le cadre légal du système arrestation-détention de 1956, et dans lequel elle aborde la question des « rationnaires manquants » (différence entre rationnaires nourris et effectifs déclarés par le commandement militaire), dans les 113 centres de triage et de transit que comptait l’Algérie en 1959.

Sur ces sujets, comme sur bien d’autres, on consultera avec profit :
http://histoirecoloniale.net
http://1000autres.org/

Réparer l’injustice, l’Affaire Maurice Audin, une publication de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie(www.ifjd.org), novembre 2019.

Revue L’Histoire, décembre 2019.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.